LE GLOSSAIRE DES CHIMERES

À l’origine.

Avant le glossaire des chimères, il y avait déjà les mots. Ce n’est évidemment pas un hasard si mon métier consiste aujourd’hui à imaginer, concevoir, créer, rédiger des contenus éditoriaux pour les marques. J’ai toujours écrit, j’ai toujours adoré jouer avec les mots, leurs sens multiples, leurs sonorités, leurs nuances. J’ai toujours aimé les malaxer, les tester pour voir jusqu’où ils étaient capables d’aller avec ou sans moi.

Alors c’est quoi le glossaire des chimères ?

Le glossaire des chimères est ma contribution personnelle à la réforme de l’orthographe. Ma contribution aux chamboulements que la langue française subit tous les jours sous les coups de boutoir des nouvelles technologies.

Le glossaire des chimères, c’est une autre façon de regarder et d’écouter les mots, une autre façon de les écrire et de les dire. Une poésie de la routine, de l’actualité.

En essayant de débusquer des sens cachés, des mystères tapis au fond des syllables, le glossaire des chimères est également un moyen détourné d’interroger le monde qui nous entoure et semble parfois présenter quelques syndromes de bizarrerie.

Un nouveau vocabulaire pour les marques

Projet vivant, sans autre limite que celle du nombre de mots présents dans le dictionnaire officiel, le glossaire des chimères a inspiré la société Aveine avec laquelle je collabore pour la création du Dictionnaire de l’aveinologie, un nouveau vocabulaire pour une nouvelle expérience de la dégustation du vin.

Le glossaire des chimères pour écrire des histoires, à suivre…

Matthieu Dufour